En vedette : Rusty Staub

Daniel Joseph Staub, né le 1er avril 1944 à New Orleans en Louisiane, et surnommé Rusty en raison de ses cheveux roux, était affectueusement appelé le Grand orange par les partisans des Expos de Montréal. Staub a porté les couleurs de la formation montréalaise pour trois de ses six matchs des étoiles, en 1969, 1970 et 1971. Il a effectué un bref retour avec la formation en 1979. Le frappeur gaucher a joué un total de 518 parties avec les Expos, réussissant 531 coups sûrs, cognant 81 circuits, produisant 284 points, volant 24 buts et maintenant la quatrième meilleure moyenne au bâton de l’histoire de l’équipe (,295), la meilleure moyenne de présence sur les buts (,402), la deuxième meilleur moyenne de puissance (,497) et la deuxième meilleur OPS (,899). Les partisans des Expos ont rapidement adopté Rusty parce qu’il a appris le français, s’est impliqué dans plusieurs causes locales et était électrisant sur le terrain. Il est le premier joueur des Expos à voir son chandail (#10) retiré par l’équipe. En 1972, les Expos l’ont échangé aux Mets de New York en retour de Ken Singleton, Tim Foli et Mike Jorgenson, un trio qui a bien évolué chez les Expos au cours des années suivantes.

Biographie complète ici.

En vedette : Jeff Heath

Né à Fort William en Ontario, Jeff Heath et sa famille ont déménagé à Victoria en Colombie-Britannique alors qu’il avait un an. Jeff s’est développé en un frappeur de puissance et a été remarqué pour les Indians de Cleveland. Alors avec l’équipe affiliée à Zanesville en 1936, sa moyenne de ,383 et ses 187 points produits ont fait de lui un espoir de premier plan et lui ont valu un appel avec le grand club au mois de septembre.

À ses débuts, le 13 septembre 1936, Heath s’est fait voler la vedette pour son futur cochambreur, Bob Feller, qui a retiré 17 frappeurs sur des prises au cours de ce match. C’est en 1938 que Heat a connu sa meilleure campagne, terminant deuxième dans la course au championnat des frappeurs grâce à une moyenne de ,343. Il a aussi frappé 21 circuits, produit 121 points et frappé 18 triples, un sommet dans la Ligue américaine.

Biographie complète ici.

En vedette : Dick Fowler

Dick Fowler et son bras puissant de 18 ans ont fait tourner bien des têtes lors du camp d’entraînement des Maple Leafs de Toronto en 1939. La sensation locale a fait ses débuts avec l’équipe de sa ville natale l’année suivante et les Athletics de Philadelphie de Connie Mack ont fait l’achat de son contrat plus tard cette même année.

Biographie complète ici.

En vedette : Cito Gaston

En 1981, Gaston a joint les Braves en tant qu’instructeur des frappeurs dans leurs filiales. Il a ensuite suivi le gérant Bobby Cox à Toronto, devenant le premier instructeur des frappeurs à temps plein de la formation. Il a occupé ce rôle jusqu’à ce qu’il soit choisi comme remplaçant au gérant Jimy Williams le 15 mai 1989. Sous le leadership de Gaston, l’équipe a terminé la campagne avec un dossier de 77-49, le meilleur rendement des Majeures au cours de cette période, gagnant le deuxième championnat de l’histoire de la concession. Ses succès à titre de gérant recrue lui ont permis de recevoir le prix de l’homme de l’année dans le baseball canadien, décerné par les journalistes affectés au baseball de Toronto et Montréal.

Biographie complète ici.

En vedette : Dave McKay

Même s’il n’y avait pas d’équipe à son école secondaire et qu’il ne jouait que 12 parties par saison à son adolescence, Dave McKay a attiré l’attention des recruteurs. Après avoir reçu des bourses d’études du Collège Columbia Basin Junior et de l’Université Creighton, le jeune canadien a signé un contrat avec les Twins du Minnesota le 20 juin 1971.

Biographie complète ici.

En Vedette : Jacques Doucet

Né à Montréal en 1940, Jacques Doucet a décrit en français des matchs du baseball majeur pendant quatre décennies et plusieurs Québécois sont tombés en amour avec ce sport grâce à lui.

Doucet a d’abord été affecté à la couverture des Expos de Montréal pour le compte du journal La Presse dès l’arrivé du club et jusqu’en 1971. Il a débuté sa carrière de descripteur à la radio francophone des Expos en 1972 et a maintenu le fort pendant 33 ans. Au cours de sa carrière, il a décrit les matchs les plus historiques de la franchise montréalaise dont le match parfait de Dennis Martinez, membre du Temple de la renommée du baseball canadien depuis 2016, réalisé le 28 juillet 1991. Pendant plusieurs années, il a aussi décrit les séries d’après-saison et les Séries mondiales, toujours en français.

Biographie complète ici.

En vedette : Joe Carter

Joe Carter sera reconnu à jamais pour son coup de circuit victorieux lors de la Série mondiale de 1993 et il est l’un des joueurs les plus populaires de l’histoire des Blue Jays de Toronto. Celui qui a grandi à Oklahoma City était un excellent joueur de baseball, de basketball, de football et d’athlétisme à l’école secondaire. Alors qu’il évoluait pour l’Université de Wichita State, il a été nommé le joueur universitaire de l’année selon la revue Sporting News en 1981. Cette même année, les Cubs de Chicago l’ont repêché au deuxième rang.

Biographie complète ici.

En vedette : Frank Colman

Des terrains de baseball de London au Yankee Stadium, l’odyssée de Frank Colman est mémorable. Un lanceur étoile doté d’un bon œil au bâton, Colman a gagné le championnat des frappeurs et le titre de joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue Intercounty, aidant du coup les Majors de London à mettre la main sur le championnat en 1936. Ses résultats ont attiré l’attention des recruteurs de plusieurs équipes professionnelles, dont les Maple Leafs de la Ligue internationale qui l’ont converti en voltigeur en 1941. Après avoir maintenu une moyenne au bâton de ,300 avec les Leafs en 1942, son contrat a été racheté par les Pirates de Pittsburgh où il a passé cinq saisons. En 1944, il a frappé pour ,270 et a produit 53 points en 252 présences au bâton.

Biographie complète ici.

24e tournoi de golf annuel des célébrités et banquet

24e tournoi de golf annuel des célébrités et banquet

Le Temple de la renommée et musée du baseball canadien vous invite à son 24e tournoi de golf des célébrités et banquet qui aura lieu le vendredi 19 juin. Ne manquez pas votre chance de passer une belle journée sur un terrain de golf tout en soutenant notre cause. Il s’agit d’un événement unique en son genre dont vous vous rappellerez le restant de vos jours. Merci aux golfeurs qui ont participé au tournoi au cours des 23 années précédentes et qui nous ont aidé à recueillir des fonds pour notre musée.

Voilà une opportunité en or de jouer au golf avec trois de vos amis et l’une des célébrités invitées.

Jusqu’ici, les invités au tournoi 2020 sont :

Intronisés 2020 : Justin Morneau, Duane Ward, John Olerud et Jacques Doucet

Membres intronisés : Larry Walker, Fergie Jenkins, Lloyd Moseby, Steve Rogers, Bill Humber, Jeff Francis et Pete Orr

Anciens joueurs de la MLB : Jesse Barfield, Paul Spoljaric, Larry Landreth, Billy Atkinson et John Upham

Anciens joueurs de la LNH : Dennis Maruk, Merlin Malinowski, Walter Tkaczuk et Mark Bell

Anciens de Baseball Canada : Ashley Stephenson et Brock Kjeldgaard

Attendez-vous à une excellente ronde de golf au cours de laquelle vous passerez du bon temps avec vos amis et nos célébrités et où vous vous rappellerez de bons souvenirs. Le tournoi se jouera sous la formule Shotgun Texas Scrumble.

Cliquez ici pour la brochure du tournoi 2020

Pour plus d’informations sur notre site web, cliquez ici.

Pour réserver votre quatuor, le coût est de 1500 $ pour le groupe et comprend un déjeuner continental, le dîner, le repas au banquet, une affiche avec le nom de votre compagnie au tertre de départ et un sac cadeau. Votre compagnie peut également commanditer un trou pour 350 $. Pour une inscription individuelle, les frais sont de 300 $ et incluent également le repas au banquet. L’organisation vous assignera un quatuor. Les billets pour le banquet seulement sont de 80 $.

L’objectif est d’amasser 30 000 $ avec cet événement afin de concrétiser nos plans futurs.

Au cours des années, les participants au tournoi des célébrités ont toujours apprécié la qualité des prix et des cadeaux. Nous nous assurerons que cette tradition se poursuive. Votre participation à ce chapitre, tout comme la commandite d’un trou, est la bienvenue et très appréciée. Si, par hasard, vous ne pouvez prendre part au tournoi, peut-être pourrez-vous contribuer par un cadeau ou une commandite.

Cliquez ici pour la brochure du tournoi 2020

Golf banquet

BILLETS POUR LE BANQUET SEULEMENT ÉGALEMENT DISPONIBLES

Les billets sont de 80 $ seulement pour le banquet et pour un excellent repas en compagnie de nos célébrités. Cliquez ici pour les billets du banquet.

Pour plus d’informations sur le Temple de la renommée et musée du baseball canadien et notre tournoi de golf des célébrités, communiquez avec nous au 519 284-1838 ou par courriel au baseball@baseballhalloffame.ca.

Matt Stairs

En vedette : Matt Stairs

Né à Saint-John au Nouveau-Brunswick en 1968, mais a grandi à Fredericton (N.-B.), Stairs espérait devenir un joueur de hockey professionnel jusqu’à ce qu’il subisse une sévère blessure au genou lorsqu’il était à l’école secondaire. Une fois rétabli, il a mis l’emphase sur le baseball et est allé peaufiner son art au National Baseball Institute à Surrey (C.-B.) et avec l’équipe nationale junior. En 1988, il a porté les couleurs du Canada aux Jeux olympiques de 1988 et la Coupe du monde il a frappé pour ,362 et a été élu le meilleur arrêt-court de la compétition.

Ses succès sur la scène internationale ont convaincu les Expos de le signer en tant qu’agent libre en 1989. Il a passé quatre saisons dans les rangs mineurs et a finalement fait ses débuts avec le grand club le 29 mai 1992. Au cours des quatre saisons suivantes, il fera régulièrement la navette entre le niveau AAA et les Expos, les Dragons de Chunichi (Ligue centrale du Japon) et les Red Sox de Boston avant de signer un contrat avec les A’s d’Oakland le 1er décembre 1995.

Biographie complète ici.