Embauché par les Blue Jays en 1979, Tony Fernandez a joué 12 mémorables saisons à Toronto, gagnant le cœur des partisans avec son style bien à lancer d’effectuer des relais, sa couverture inégalée au champ intérieur et ses coups sûrs opportuns. Le populaire arrêt-court dominicain a d’abord disputé 15 parties avec les Jays en 1983 avant d’être nommé la recrue de l’année de l’équipe en 1984. À sa première campagne comme joueur partant, Fernandez a frappé pour ,289, aidant les siens à gagner un premier championnat dans l’Est de l’Américaine.

Au cours des cinq saisons suivantes, Fernandez était considéré comme le meilleur joueur de la Ligue à sa position, menant d’ailleurs les Jays pour la moyenne (1986 et 1987), les coups sûrs (1986, 1988 et 1990) et les triples (1986, 1987, 1989 et 1990). Il aussi été invité trois fois au match des étoiles et a gagné quatre gants d’or au cours de cette séquence. Après deux saisons dans la Ligue nationale avec les Padres de San Diego et les Mets de New York, Fernandez a été échangé de nouveaux Jays en juin 1993. En 94 parties après son retour, il a compilé une moyenne au bâton de ,306 et a joué un rôle important dans la conquête de la Série mondiale. En six matchs dans la classique automnale, il a frappé pour ,333 et a produit neuf points, le meilleur producteur de cette Série.

Biographie complète ici.