Roberto Alomar, né le 5 février 1968 à Ponce, à Porto Rico, a débuté sa carrière avec les Padres de San Diego en 1988. Seulement deux ans plus tard, il a fait parti de l’une des plus importantes transactions de l’histoire du baseball, le 5 décembre 1990. Joe Carter et lui ont pris la direction de Toronto alors que Tony Fernandez, élu au Temple en 2008, et Fred McGriff ont fait le chemin inverse. Alomar, qui a connu une carrière de 17 saisons, a également joué pour les Orioles de Baltimore, les Indians de Cleveland, les Mets de New York, les White Sox de Chicago et les Diamondbacks de l’Arizona, mais son plus long séjour avec une équipe a été avec les Jays, qu’il a mené à deux conquêtes consécutives de la Série mondiale, en 1992 et 1993.

Le joueur de deuxième but a été invité aux matchs des étoiles au cours de ses cinq saisons avec les Jays et douze fois au total. Il a également gagné cinq de ses dix gants dorés et un de ses quatre bâtons d’argent alors qu’il portait les couleurs des Jays. Le joueur par excellence de la série de championnat de la Ligue américaine en 1992 et a été nommé le joueur de l’année chez les Jays en 1991, 1992 et 1995. Il a de plus été intronisé au club d’excellence.

Biographie complète ici.