Nom : Duane Ward
Élu le 4 février 2020
Intronisation : 20 juin 2020
 le 28 mai 1964 à Park View, New Mexico
Position: le lanceur
Frappe: de la droite
Lance: de la droite
Carrière : 1986 à 1993, 1995
Équipes : Braves d’Atlanta, Blue Jays de Toronto

Sélectionné en première ronde, au neuvième rang, lors du repêchage de 1982 par les Braves d’Atlanta, Duane Ward a été échangé aux Blue Jays de Toronto en retour de Doyle Alexander le 6 juillet 1986. De 1988 à 1992, le lanceur droitier a excellé dans son rôle de releveur spécialiste de la huitième manche, formant la paire la plus performante et la plus adulée avec Tom Henke, membre du Temple de la renommée du baseball canadien depuis 2011.

À ses cinq saisons à principalement mettre la table pour le releveur numéro un, Ward n’a jamais fait moins de 64 présences au monticule ou lancer moins de 101 manches. En 1991, le travailleur acharné a été le plus utilisé de la Ligue américaine, montant sur le monticule 81 fois, retirant 132 frappeurs sur des prises et lançant 107 manches et un tiers. Il a terminé au neuvième rang dans la course au Cy Young. L’année suivante, il a terminé la campagne avec la meilleure moyenne de points mérités de sa carrière, 1,95, en 79 présences. Il a aidé les Blue Jays à gagner leur première Série mondiale.

Après le départ de Hemke en tant qu’agent libre après la saison 1992, Ward s’est vu décerner le rôle de releveur numéro un. Il a terminé la première année dans ce rôle avec 45 sauvetages, un sommet dans l’Américaine, et 70 matchs terminés. Il n’a permis que 49 coups sûrs et retiré 97 frappeurs sur des prises en 71 manches et deux tiers. Grâce à ces données, il a été élu sur l’équipe d’étoiles et a terminé cinquième pour les votes au Cy Young. Ses 45 sauvetages et 70 parties terminées en une campagne demeurent à ce jour un record e concession. Il a une fois de plus aider les siens à remporter une deuxième Série mondiale de suite.

En 1992 er 1993, Ward a été à son meilleur lors des séries d’après-saison. En Série mondiale, il a fait huit apparitions, compilant un dossier de 3-0 et enregistrant une MPM de 1,13, retirant 13 frappeurs sur des prises et récoltant deux sauvetages.

En neuf saisons au total avec les Jays, Ward a monté 452 fois sur le monticule, le deuxième plus haut total de l’histoire de l’équipe. Il arrive également au deuxième rang pour les victoires sauvegardées (121) et les matchs terminés (266).

Depuis sa retraite en tant que joueur, Ward fait plusieurs présences en tant qu’ancien dans des événements caritatifs. Il est également l’un des instructeurs présents aux cliniques de l’Académie des Blue Jays et de la fondation en plus d’appuyer la Fondation Alomar.

« Lorsque j’ai été informé de mon intronisation au Temple de la renommée du baseball canadien, la seule chose que j’ai ressentie, à l’époque, fut un grand bouleversement intérieur. Puis après quelques minutes de réflexion, j’ai été submergé d’un flot d’émotions », a déclaré Ward. « Je ne saurais trop dire à quel point je suis profondément honoré de faire partie de la cuvée des intronisés du Temple de la renommée du baseball canadien pour 2020. Je tiens à remercier tous mes coéquipiers, tous mes entraîneurs et tous ceux qui m’ont aidé au fil des ans. Et je ne saurais oublier ma famille et mes amis qui m’ont soutenu sans condition, je leur dis merci, sachant très bien que ce ne sera jamais suffisant. À mes collègues intronisés, “Félicitations”. »