Le champion frappeur de circuits de la Ligue nationale en 1882 est également l’un des huit Canadiens à diriger une équipe dans les Majeures (143 matchs à Philadelphie en 1891) et l’un des six à arbitrer (de 1886 à 1898). Le talentueux voltigeur a mené la Ligue nationale pour les retraits (226) en 1883 et pour les assistes (35) en 1890. Sa moyenne au bâton en carrière se situe à ,273, alors qu’il a cogné 1467 coups sûrs, 228 doubles, 132 triples (un record chez les Canadiens), 68 circuits et produit 601 points tout en volant 113 buts.

Élu au Temple de la renommée des sports de l’Île-du-Prince-Édouard en 2009, il a fait partie de la première équipe professionnelle à jouer à Cuba (1879-1880). À sa première semaine dans les Ligues majeures, Wood a effectué le premier retrait du 11e triple jeu de l’histoire. Il était le voltigeur de gauche lorsque son lanceur a réussi le premier match parfait connu de l’histoire du baseball le 12 juin 1880 et a été coéquipier d’Arthur Irwin et Tip O’Neill, maintenant membres du Temple de la renommée. Wood est devenu le premier Canadien à réussir un carrousel, le 12 juin 1885 (O’Neill l’a fait deux fois deux ans plus tard). Son dernier circuit dans les Majeures a été réussi aux dépends de Clark Griffith père de Calvin et grand-oncle de Sherry Robertson, tous deux intronisés.

Biographie complète ici.