St Marys, Ontario – James Paxton, originaire de Ladnet en Colombie-Britannique, est le gagnant du trophée Tip O’Neill 2018 remis par le Temple de la renommée du baseball canadien.

Le Temple dédie cet honneur annuellement au joueur canadien qui a le plus excellé individuellement et qui a contribué au succès de son équipe en plus d’être un exemple sur et à l’extérieur du terrain.

Pour déterminer un gagnant, le Temple prend en considération de nombreux critères, incluant les résultats de chaque candidat sur le terrain, son importance au sein de l’équipe, son engagement communautaire et le nombre de votes reçu par les amateurs. En effet, à partir du 15 novembre dernier, les partisans pouvaient voter parmi trois candidats par courriel ou via le site web du Temple.

Paxton, qui a été échangé des Mariners de Seattle aux Yankees de New York le 19 novembre dernier, mérite ce prix pour la première fois. Il a devancé le joueur des Reds de Cincinnati et gagnant à sept reprises Joey Votto (Etobicoke, ON), le futur joueur étoile des Blue Jays de Toronto Vladimir Guerror Jr (Montréal, QC) et le voltigeur des Cardinals de Saint-Louis Tyler O’Neill (Maple Ridge, C.-B.).

« James Paxton a connu une saison 2018 extraordinaire, a dit Scott Crawford, le directeur des opérations du Temple de la renommée et musée du baseball canadien. En plus de réussir le premier match sans point ni coup sûr d’un canadien dans son propre pays dans le baseball majeur, il a pratiquement égalé un record de retraits sur des prises en une saison. Il mérite définitivement cet honneur. »

Surnommé « Big Maple » par les partisans des Mariners, le lanceur gaucher de 6 pieds et 4 pouces est devenu le premier lanceur canadien à lancer un match sans point ni coup sûr au Canada, le 8 mai dernier au Rogers Center. Six jours plus tôt, il avait établi un nouveau record pour un lanceur canadien en retirant 16 frappeurs sur des prises contre les A’s d’Oakland.

Au final, le lanceur de 30 ans a compilé huit départs où il a fait au moins 10 victimes au bâton et a terminé la campagne avec une fiche de 11-6 et une moyenne de points mérités de 3,76. Il a retiré un total de 208 frappeurs sur des prises, le deuxième plus haut total par un lanceur canadien en une saison et il est devenu seulement le deuxième lanceur de l’histoire des Majeures à faire au moins 200 victimes en 161 manches lancées ou moins.

Parmi les lanceurs de la Ligue américaine ayant au moins 160 manches lancées au compteur, Paxton a terminé au troisième rang avec 11,68 K par neuf manches lancées, quatrième dans le ratio retraits/buts sur balles (4,95), septième pour la moyenne WHIP (1,10) et neuvième pour la moyenne au bâton contre lui (,224).

En plus de ses performances sur le terrain, Paxton a aussi contribué à plusieurs événements caritatifs dans la grande région de Vancouver. Il a fait don de plusieurs objets autographiés et de billets de baseball en plus d’enseigner bénévolement l’art de lancer aux jeunes de la région.

« Je suis extrêmement honoré de recevoir le prix Tip O’Neill 2018. Je suis fier de représenter le Canada dans la les Ligues majeures et d’essayer de faire du mieux que je peux. Je vais continuer de donner tout ce que j’ai pour être le meilleur joueur de baseball et la meilleur personne. Merci beaucoup au Temple de la renommée et musée du baseball canadien pour cette reconnaissance », a dit Paxton.

Les détails sur la présentation du prix seront annoncés dans les prochains mois

Écouter James Paxton sur les ondes Fan590 (anglais).

Le prix Tip O’Neill du Temple est dédié à James « Tip » O’Neill, de Woodstock (Ontario), qui a été l’une des premières vedettes des Ligues majeures. Avec les Browns de Saint-Louis de l’Association américaine en 1887, O’Neill a établi des records pour les coups sûrs, les doubles, le pourcentage de puissance et le total de buts, en plus de terminer la campagne avec une moyenne au bâton de ,492, un autre record. Les buts sur balles étaient comptabilisés comme des coups sûrs en 1887, mais si nous calculions sa moyenne selon les standards d’aujourd’hui, elle serait de ,435, bonne pour le deuxième rang de tous les temps derrière Hugh Duffy (,440 en 1894).

Gagnants précédents du trophée Tip O’Neill

1984 – Terry Puhl
1985 – Dave Shipanoff
1986 – Rob Ducey
1987 – Larry Walker
1988 – Kevin Reimer
1989 – Steve Wilson
1990 – Larry Walker
1991 – Daniel Brabant
1992 – Larry Walker
1993 – Rob Butler
1994 – Larry Walker
1995 – Larry Walker
1996 – Jason Dickson
1997 – Larry Walker
1998 – Larry Walker
1999 – Jeff Zimmerman
2000 – Ryan Dempster
2001 – Corey Koskie
2001 – Larry Walker
2002 – Eric Gagné
2002 – Larry Walker
2003 – Eric Gagné
2004 – Jason Bay
2005 – Jason Bay
2006 – Justin Morneau
2007 – Russell Martin
2008 – Justin Morneau
2009 – Jason Bay
2010 – Joey Votto
2011 – Joey Votto
2011 – John Axford
2012 – Joey Votto
2013 – Joey Votto
2014 – Justin Morneau
2015 – Joey Votto
2016 – Joey Votto
2017 – Joey Votto
2018 – James Paxton