Nom : William Humber
Élu le 1er février 2018
Intronisation : 16 juin 2018
le 9 septembre 1949 à Toronto (Ontario)
Position : Historien

Né en 1949 à Toronto, William Humber est reconnu comme le premier historien du baseball au Canada. En plus des nombreuses conférences sur l’histoire du baseball canadien qu’il a donné partout en Amérique du nord, Humber a écrit plusieurs livres importants sur le sujet, dont Cheering for the Home Team (1983), Let’s Play Ball : Inside the Perfect Game (1989) et Diamonds of the North : A Concise History of Baseball in Canada (1995).

Maintenant résident de Bowmanville (ON), il a été un acteur important de la fondation du chapitre de Toronto de SABR (Society of American Baseball Research) et de la première convention en 1981. Il est à ce jour le seul Canadien à avoir été élu au conseil d’administration de SABR, en 1982, 1983 et 1989.

En 1979, il a mis sur pied le cours appelé « Le camp d’entraînement pour les fans de baseball » au Collège Seneca, cours qui est toujours donné aujourd’hui par Humber lui-même. En 1989, il a été l’instigateur de l’exposition sur les 150 ans du baseball au Canada au Musée Royal de l’Ontario.

Humber a été nommé membre honoraire du Temple de la renommée du baseball de la Saskatchewan en 2004 et a reçu la Médaille du jubilé d’or de la reine Élisabeth II pour son apport de façon exceptionnelle et exemplaire à la communauté et au Canada. Il fait également partie du comité de sélection du Panthéon des sports canadiens et du Temple de la renommée de Clarington. En 2006, il a été intronisé au Temple la renommée du hockey et du sport des Noirs comme auteur. Il est toujours un collaborateur régulier à la télé et à la radio, au Canada et aux États-Unis, au sujet du baseball.

« Rechercher les origines du baseball au Canada, partager les histoires et célébrer les héros oubliés ont toujours été une passion pour moi, alors de les rejoindre à cet endroit spécial est à la fois un honneur et une leçon d’humilité, » a dit Humber après avoir reçu l’appel confirmant son intronisation.