Nom : Rusty Staub
Surnom : Le grand orange
Élu le 7 février 2012
Intronisation : 23 juin 2012
le 1 avril 1944 à New Orleans (Louisiane)
Décédé le 29 mars 2018 à West Palm Beach (Floride)
Position : Voltigeur
Frappe de la gauche
Lance de la droite
Carrière : 1963 à 1985
Équipes : Astros de Houston, Expos de Montréal, Mets de New York, Tigers de Détroit et Rangers du Texas

Daniel Joseph Staub, né le 1er avril 1944 à New Orleans en Louisiane, et surnommé Rusty en raison de ses cheveux roux, était affectueusement appelé le Grand orange par les partisans des Expos de Montréal. Staub a porté les couleurs de la formation montréalaise pour trois de ses six matchs des étoiles, en 1969, 1970 et 1971. Il a effectué un bref retour avec la formation en 1979. Le frappeur gaucher a joué un total de 518 parties avec les Expos, réussissant 531 coups sûrs, cognant 81 circuits, produisant 284 points, volant 24 buts et maintenant la quatrième meilleure moyenne au bâton de l’histoire de l’équipe (,295), la meilleure moyenne de présence sur les buts (,402), la deuxième meilleur moyenne de puissance (,497) et la deuxième meilleur OPS (,899). Les partisans des Expos ont rapidement adopté Rusty parce qu’il a appris le français, s’est impliqué dans plusieurs causes locales et était électrisant sur le terrain. Il est le premier joueur des Expos à voir son chandail (#10) retiré par l’équipe. En 1972, les Expos l’ont échangé aux Mets de New York en retour de Ken Singleton, Tim Foli et Mike Jorgenson, un trio qui a bien évolué chez les Expos au cours des années suivantes.

Staub est le seul joueur de l’histoire des Ligues majeures à avoir frappé plus de 500 coups sûrs avec quatre équipes différentes (Astros de Houston, Montréal, New York et Tigers de Détroit). On le retrouve en compagnie de Ty Cobb et Garry Sheffield comme seuls joueurs à avoir réussi un circuit avant l’âge de 20 ans dans la Ligue et un après 40 ans. Il a réussi 23 saisons de suite avec au moins un circuit, au troisième rang derrière Ricky Henderson (25 saisons) et Cobb (24). Ses 2951 matchs le place au 13e rang des Majeures.

« C’est un honneur d’être reconnu comme étant un joueur spécial, spécialement pour une récompense de la sorte. Pour moi, c’est encore plus spécial en raison de la relation avec les gens de Montréal, du Québec et de partout au Canada. J’ai d’excellents souvenirs de ma carrière avec les Expos. Mes trois premières années à Montréal ont été des plus agréables. D’aider à bâtir la franchise à travers le Canada demeure l’un de mes plus beaux moments en carrière. J’aimerais sincèrement remercier le Temple de la renommée du baseball canadien pour cet honneur. »

Statistiques en carrière dans les Ligues majeures

MJ AB P CS 2B 3B CC PP BT BB RAB BV OBP SLG MOY
2951 9720 1189 2716 499 47 292 1466 4185 1255 888 47 .362 .431 .279

Pour les statistiques par saison, cliquez ici.