Paul Quantrill

Nom : Paul Quantrill
Surnom : Q
Élu le 28 janvier 2010
Intronisation : 19 juin 2010
le 3 novembre 1968 à London (Ontario)
Position : Lanceur
Frappe de la gauche
Lance de la droite
Carrière : 1992 à 2005
Équipes : Red Sox de Boston, Phillies de Philadelphie, Blue Jays de Toronto, Dodgers de Los Angeles, Yankees de New York, Padres de San Diego et Marlins de la Floride

« Le Temple de la renommée du baseball canadien représente une communauté amoureuse et respectueuse de notre sport. J’espère que mon enthousiasme et ma passion pour un jeu d’enfants seront bien en vue au Temple. Merci pour cet énorme honneur de représenter le baseball canadien et je suis impatient de me retrouver à St. Marys avec Robbie et les familles Griffith et Roth en juin. »

Paul Quantrill, né le 3 novembre 1968 à London en Ontario, a étudié à l’Université Wisconsin-Madison et a été repêché une première fois par les Dodgers de Los Angeles en 26e ronde en 1986 et ensuite par les Red Sox de Boston en sixième ronde en 1989. Il a fait sa première présence dans l’uniforme des Red Sox le 20 juillet 1992 et a disputé sa dernière partie le 27 septembre 2005 avec les Marlins de la Floride. Au cours de sa carrière, il a également joué pour les Phillies de Philadelphie, les Blue Jays de Toronto (son plus long séjour avec une équipe, de 1996 à 2001), les Dodgers de Los Angeles, les Yankees de New York et les Padres de San Diego.

Il a aussi porté les couleurs du Canada lors de la première édition de la Classique mondiale, en 2006. Il a été instructeur pour cette équipe lors du même tournoi, en 2009, en compagnie de trois autres intronisés, Ernie Whitt, Larry Walker et Bernie Soulliere. Il a aussi secondé Greg Hamilton avec l’équipe nationale junior.

Reconnu pour sa précision et sa balle cassante dévastatrice, Quantrill a fait 386 apparitions avec les Blue Jays de 1996 à 2001 (au quatrième rang de l’équipe), gagnant 30 matchs, en sauvegardant 15 et maintenant une moyenne de points mérités de 3,67. De ses 841 présences en carrière, 64 ont été des départs. La plupart du temps, il était utilisé en longue relève. Il a gagné 68 matchs et en a sauvegardé 21, montrant une moyenne de points mérités de 3,83 en 14 ans de carrière. Il a fait 725 victimes au bâton en 1255 manches lancées.

Celui que l’on surnommait « Q » a été nommé le lanceur de l’année chez les Jays en 2001 et a été élu sur l’équipe d’étoiles. Il a mené les lanceurs de la Ligue américaine avec 80 matchs et sa moyenne de victoires de ,846 (11 victoires et 2 défaites) était alors la deuxième meilleure de l’histoire de l’équipe. Il a aussi été le lanceur le plus utilisé dans l’Américaine en 2004 (86 apparitions) et dans la Nationale en 2002 (86) et 2003 (89). Il a obtenu un total de 32 « Holds » en 2002, un sommet dans l’Américaine. Il est le lanceur canadien qui a lancé le plus de matchs (841) en carrière et le plus en une saison (89 en 2003).

Lors de son seul match complet en carrière, alors qu’il était une recrue chez les Red Sox, Quantrill a obtenu un blanchissage, ne donnant que deux coups sûrs aux Mariners de Seattle, les deux en deuxième manche, dans une victoire de 6-0 le 4 juillet 1993.

Quantrill est l’époux d’Alyson et le couple a trois enfants, Cal, Reese et Avery.

Statistiques en carrière dans les Ligues majeures

V D MPM MJ MD MC SH SV ML CS P PM CC FA BB RAB
68 78 3.83 841 64 1 1 21 1255.2 1442 601 534 112 45 336 725

Pour les statistiques par saison, cliquez ici.