Nom : Les Canadiennes ayant joué dans la Ligue professionnelle de baseball féminin
Élu et intronisé en 1998
Carrière : 1943 à 1954

Alors que la guerre faisait rage et qu’une grande quantité de Hommes étaient partis combattre outre-mer, le propriétaire des Cubs de Chicago, Philip Wrigley, croyait que le baseball tomberait dans l’oubli au début des années 1940. Afin de maintenir l’intérêt des amateurs, le légendaire dirigeant a envoyé des recruteurs à travers l’Amérique du nord avec comme objectif de dénicher les meilleures joueuses afin de créer la Ligue de professionnelle de baseball féminin (All-American Girls Professional Baseball League, AAGPBL). Gagnant des salaires variant de 55 $ à 150 $ par semaine, les femmes ont joint les rangs de quatre formations lors de la première année d’existence de la Ligue : les Peaches de Rockford, les Belles de Racine, les Comets de Kenosha et les Blue Sox de South Bend.

La Ligue a existé pendant 11 campagnes, de 1943 à 1954. Les femmes étaient alors entraînées autant sur le terrain qu’à l’extérieur de celui-ci, recevant même des cours de charme au cours du camp d’entraînement. Leurs uniformes consistaient à une courte robe avec les bas jusqu’au genou, des souliers à crampons et une casquette. Dans les premières saisons, elles utilisaient une balle de la dimension d’une balle-molle avant d’utiliser une balle de la dimension réglementaire et de permettre le lancer par-dessus l’épaule dès 1948. Cette même année, la popularité de la Ligue a augmenté, dix équipes étant alors dans les rangs et plus d’un million de spectateurs ont franchi les tourniquets.

Avec 64 femmes venant du Canada, soit dix pourcents des joueuses, le pays était bien représenté dans la AAGPBL et plusieurs d’entre elles sont devenues des joueuses vedettes. Glady « Terrie » Davis, de Toronto (Ontario), a gagné le premier championnat des frappeuses. L’intérêt envers la Ligue a connu un nouvel essor avec la sortie du film « Une ligue en jupons » en 1992 mettant en vedette Madonna, Tom Hanks et Geena Davis. Les rumeurs disent que le personnage joué par Davis était en fait calqué sur Mary Baker, receveuse étoile des Blue Sox originaire de Regina (Saskatchewan).

Pour plus d’information sur la AAGPBL, cliquez ici.

Photo:
Rangée du haut, de gauche à droite: Jeanne Gilchrist, Lee Surkowski Delmonico, Martha Rommelaere Manning, Lucella MacLean Ross, Audrey Haine Daniels, Janet Anderson Perkin
Rangée du milieu, de gauche à droite: Margaret Callaghan Maxwell, Mildred Warwick McAuley, Penny O’Brian Cooke, Key Heim McDaniel
Première rangée, de gauche à droite: Elsie Wingrove Earl, Anne Surkowski Deyotte, Betty Carveth Dunn, Terry Donahue, Ruth Middleton Gentry
Absentes: Colleen Smith McCulloch and Arleene Johnson Noga